« Retour

Chenilles processionnaires du Pin

Les "Thaumetopea pityocampa" se nourrissent avec les aiguilles du pin et restent reliées entre elles par un fil de soie. Au cours de leur croissance, les chenilles changent de couleur et ont de plus en plus de poils (jusqu'à 1 million). Ceux-ci peuvent se libérer avec le vent et provoquer des problèmes de santé aux hommes et aux animaux. Les chenilles construisent un abri en soie en automne, sur la branche d'un pin. Puis elles passent l'hiver dans cet abri, ne sortant que la nuit pour entretenir leur nid et se nourrir. Au printemps, la colonie conduite par une femelle quitte l'abri et se dirige vers le sol. C'est la procession de nymphoses : toutes les chenilles se tiennent les unes aux autres et se déplacent en longues files. Une file peut compter quelques centaines de chenilles.

Symptômes : présence de nids soyeux plus ou moins gros contenant des chenilles noires avec des taches brun-rouge recouvertes de poils urticants. Aiguilles autour des nids complètement dévorées.

             Cycle biologique     Méthode théorique d'intervention

JUILLET / AOÛT

Sortie des adultes et ponte directement sur les aiguilles (en manchons de 2 à 3 cm)

SEPTEMBRE / OCTOBRE

Sortie des chenilles de 1er stade qui commencent à s'alimenter.
Formation des 1ers nids sur les rameaux les plus hauts. Activité surtout nocturne et selon les températures.

PRINTEMPS

Les chenilles descendent en processions et s'enfoncent collectivement dans le sol pour se nymphoser.

Avril

1 soin foliaire Ortalg

Juillet-Août

Si grosse infestation 1 application de CS7F-09
Sinon soin foliaire Ortalg

Septembre-Octobre

Si infestation application de Basillus Thuringiensis
Sinon soin foliaire Ortalg  


Usage possible de l'Eco-piège

Accueil Cette semaine... produits du Mois livraison